Tel: 03 74 95 15 30

Gea'Tion - Groupement d'Employeurs en Association pour l'Insertion

Regard d'expert : quand Jean Dalichoux écrit sur GéaTion.

Il accompagne les groupements d'employeurs depuis de nombreuses années. Il est l'auteur de l'ouvrage Les groupements d'employeurs, 30 ans d'innovation au service de l'emploi. Alors quand Jean Dalichoux se penche sur GéaTion et nous propose une interview, quelle joie pour nous ! Et quelle récompense quand il conclut son article en écrivant que GéaTion est "un GE dont l’action est remarquable", relevant la qualité de notre accompagnement des salarié-e-s et adhérent-e-s, et notre souci de les associer à la gouvernance du projet. Ainsi avec son accord nous vous partageons son article !

Géation : un groupement d'employeur de mission

GEA’TION basé à Wasquehal, en région Hauts de France a été créé en 2017 à l’initiative de quelques dirigeants de TPE, convaincus qu’en favorisant la mutualisation, la solidarité et la confiance entre acteurs économiques, il devient possible de développer les entreprises tout en créant des emplois locaux durables. Il repose sur des valeurs, une éthique de fonctionnement qui forcent l’admiration !

La première valeur promue est celle du GE comme outil de résilience locale. Basé dans une zone emploi où la crise économique est présente depuis de nombreuses années, GEA’TION s’adresse à des entreprises de différents secteurs d’activité ayant au maximum 30 salariés ou relevant du secteur de l’économie sociale et solidaire et exclusivement sur des fonctions support (communication, secrétariat-accueil, assistance administrative et pré-comptable, RH). Pour Audrey Lefebvre, administratrice du GEA’TION, « la mise à disposition de telles compétences chez nos adhérents leur permet de passer un cap de croissance. Elles servent le développement des entreprises et recentrent le dirigeant sur son cœur de métier ». Ce GE, dont le premier salarié a été recruté en juillet 2017, n’ambitionne pas de se développer par le volume. Bien au contraire ! L’accent est mis sur la qualité des adhérents.

La seconde valeur est de ne proposer exclusivement que des CDI à temps partagé. « Nous créons les conditions pour mettre les salariés sur les rails de la vie professionnelle et sociale. GEA’TION est attentif aux souhaits des salariés et aux besoins des entreprises en proposant des CDI de 24 heures hebdomadaires minimum pour démarrer » ajoute Audrey Lefebvre.

La troisième valeur est de s’adresser principalement à un public jeune. Le GEA’TION contribue à favoriser une insertion professionnelle et sociale sur son territoire. Et les résultats lui donnent raison ! Un salarié entré au sein du GE, un bac pro mécanique en poche et la certitude de ne pas vouloir devenir mécanicien, a trouvé sa voie grâce au GE, été formé à l’assistanat administratif et comptable jusqu’à être recruté en CDI par un adhérent expert-comptable !

La quatrième valeur est de favoriser le retour à l’emploi des femmes de plus de 50 ans ayant subi des ruptures professionnelles, telle un plan social.  « Nous avons deux salariées qui sont restées plus de 30 ans dans une même entreprise avant de devoir la quitter. Leurs situations personnelles et professionnelles sont complexes. Notre rôle est de leur offrir de la stabilité et une agilité professionnelles » précise Audrey Lefebvre.

La cinquième valeur est de développer chez les salariés, le sentiment d’appartenance à GEA’TION. Nous l’observons souvent dans les GE : compte tenu du mode de fonctionnement d’un groupement d’employeurs, les salariés ne se connaissent pas forcément. Afin d’éviter cet écueil, GEA’TION a mis en place des temps dédiés aux salariés, une fois par mois, pour se former et échanger sur des règles de fonctionnement du GE. Les employeurs jouent le jeu et financent ces moments où les salariés du GE ne sont pas en production ! Un programme intitulé TETIS (Temps d’Echange et de Transmission Inter-Salariés) a été développé par GEA’TION. Les salariés réfléchissent collectivement à leurs compétences, aux transferts de savoir-faire – une salariée GEA’TION a développé une compétence de tutorat qui facilite l’acculturation des nouveaux salariés – et s’impliquent dans la construction des règles collectives de GEA’TION. Ainsi les modalités de répartition de la prime « vacances » ont-elles été décidées par les salariés et appliquées par le bureau associatif.

La culture de la co-construction, cette association des adhérents et des salariés à la gouvernance et au mode de fonctionnement du GE tout en assurant un service de qualité aux adhérents dans un cadre économique sécurisé, font de GEA’TION, un GE dont l’action est remarquable. En tant qu’observateur engagé des groupements d’employeurs depuis de nombreuses années, j’ai l’habitude de dire que l’outil GE est un outil plastique. Il peut produire le meilleur. Comme chez GEA’TION.


Qui est Jean Dalichoux ?

Il est le secrétaire général du FARE (fond d'action pour la réinsertion et l'emploi), organisme professionnel relevant de la branche professionnelle de la propreté. Il a occupé durant plus de 5 ans, les fonctions de secrétaire général du CNCE-CEIQ (Comité national de coordination et d'évaluation des groupements d'employeurs pour l'insertion et la qualification). Il est aujourd'hui expert en groupement d'employeurs et associations, mais également le fondateur d'Aspargus (2006). Pour allez plus loin il possède une page Linkedin ! Et pour le plaisir nous vous invitons à écouter son interview chez France Inter.

Envie d'aller plus loin ? Jean Dalichoux, consultant, et Pierre Fadeuilhe, Maître de conférences (INP  Toulouse, IPST-CNAM) ont rédiger 30 portraits de Groupements d'Employeurs qui dessinent une bonne partie de la variété des réponses que ce dispositif de tiers employeurs apporte en matière d'emploi et de formation.

 



24, rue de Marcq-en-Baroeul
59290 WASQUEHAL

Plus ...

Identification

Copyright © 2021 Geation, un territoire, des TPE, des jeunes - Tous droits réservés
Site réalisé par Nordmograph.com et Joomla!