Gea'Tion - Groupement d'Employeurs en Association pour l'Insertion

Notre belle histoire avec Nord Actif !

Écrit par Juliette Rubi le .

Voici  bientôt 4 années que Nord Actif participe au développement de Géation. Partenaire privilégié des acteurs associatifs, nous lui devons beaucoup : des ressources financières, mais plus encore une écoute et un soutien, y compris en période de difficultés.On a eu envie de vous raconter des bribes de notre belle histoire avec Nord Actif à travers le témoignage de Vincent Touillet, Président de GéaTion.

Fin 2018, après un peu plus d'1 an et demi d'existence, GéaTion fait appel à Nord Actif pour un contrat d'apport associatif. Quelles en ont été les raisons ?

 

VINCENT : Nous avons sollicité Nord Actif en même temps que nous avons sollicité le Conseil régional, suite à notre décision d'ouvrir le groupement d'employeurs et de l'élargir. Lorsque nous avons créé Géation en 2017, nous avons commencé par répondre aux besoins de recrutement de 3 structures, dont la mienne. Mais notre but a toujours été d'en faire un projet à part entière, au bénéfice d'autres TPE. La motivation centrale était de créer des emplois pour des personnes ayant des difficultés à y accéder. Et en juillet 2017, nous avons réalisé  la première embauche en temps partagé, sur une fonction d'assistance administrative.

Quand, en 2018, nous avons voulu changer d'échelle, Nord Actif était le partenaire tout désigné. C'est un acteur incontournable pour les associations et les structures de l'économie sociale et solidaire. Il porte de nombreux dispositifs au niveau national et local, dont celui du contrat d'Apport Associatif qui permet de renforcer les fonds propres associatifs. On était en pleine développement : ce dispositif nous a permis de sécuriser la structure financière de l'asso tout en travaillant sur la durée. Au-delà du rôle de financeur, Nord Actif a un rôle d'accompagnateur. Les solliciter allait bien plus loin que simplement une histoire d'euros.

 

En quoi ce soutient financier de Nord Actif a-t-il fait levier sur le développement du groupement d'employeurs ? 

 

VINCENT : Il nous a permis d'embaucher Pauline notre coordinatrice RH, en contrat d'apprentissage. Ce qui a été précieux pour nous permette d'avoir une personne à nos côtés pour gérer les sujets du quotidien. Sans l'apport associatif de Nord Actif nous n'aurions pas pu le faire. Ça a donc été un levier fort ! Nous avons également bénéficé d'un accompagnement du chargé de mission Nord Actif, qui nous a aidé à nous projeter sur le pilotage financier du projet. Une aide importante à court et long terme !

 

 

 

GéaTion fait partie des premiers bénéficiaires du fond d'urgence ESS. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?  

VINCENTLorsqu'on a vu la communication du gouvernement sur le fond d'urgence ESS, nous avons découvert que c'était Nord Actif et France active qui pilotaient la mise en œuvre opérationnelle de cette aide exceptionnelle . Nous avons donc pris contact avec nos interlocuteurs habituels pour monter la demande.
Cela faisait un moment que nous n'avions pas découvert d'aide à laquelle on pouvait être éligible, et ce fond est une subvention non-remboursable ! Nous avons donc été très réactif, d'autant plus dans la période actuelle qui n'est pas simple au niveau activité et économie.

 

Quel rôle Nord Actif a-t-il joué pour vous aider dans cette démarche d'obtention du fond d'urgence ESS ?

 

VINCENT : Nous avons travaillé étroitement avec notre chargé de mission dédiée chez Nord Actif. Elle a notamment mobilisé un consultant bénévole qui nous a donné quelques bons conseils en termes financiers et de structuration de notre trésorerie. Cela nous a permis de présenter les chiffres du groupement dans un nouveau modèle plus structuré.

Nord Actif a ainsi été d'une aide précieuse pour monter l'ensemble du dossier. Le travail a été assez conséquent puisque le fond d'urgence ESS nécessite de prouver que l'association est en difficulté, mais qu'elle peut s'en sortir. Il y a donc beaucoup d'éléments à fournir, au-delà des seuls éléments financiers. Nord Actif nous a apporté un vrai accompagnement de proximité.

 

Le Dasess est un dispositif d'appui aux structures de l'économie sociale et solidaire en consolidation. Qu'est-ce qui a conduit GéaTion à mobiliser cette aide ?  

 

VINCENT : Ça s'est fait assez naturellement ! Nous n'avons pas sollicité le Dasesscourant 2020 alors que le groupement d'employeurs souffrait fortement des impacts de la situation économique et sociale provoquée par la pandémie.

On a eu un période de quelques mois où GéaTion était en réelle difficulté. Nous avions très peur de nous retrouver en cessation de paiement, car nous avions perdu plus de la moitié de nos mises à disposition. Après avoir passé ce que j'appelle "la vallée de la mort", grâce au soutien de nos adhérents en juillet 2020, nous avons décidé de re-solliciter des aides auprès des partenaires du secteur associatif.

Le premier vers lequels nous nous sommes tournés a bien entendu était Nord Actif ! C'est à ce moment-là qu'ils nous proposé le Dasess afin de nous permettre de bénéficier d'un accompagnement renforcée sur nos problématiques de pilotage et de consolidation financières s . Grâce à eux nous travaillons depuis un mois sur ces enjeux avec un cabinet d'expertise comptable. Nous sommes très reconnaissants envers notre partenaire Nord Actif pour avoir mis en place cette aide, dont nous tirons déjà les premiers bénéfices.

 

 

Qu'attendez vous de cet accompagnement ? 

 

VINCENT : Lorsqu'on a sollicité l'aide de Nord Actif et qu'ils nous ont proposé un Dasess, on était sur un sujet général de sécurisation des outils de décision et de pilotage sur la partie financière de l'association. Notamment pour pouvoir mieux utiliser les outils de gestion dont nous disposions déjà, mais qui n'étaient pas forcément exploités en totalité.

Entre temps, nous avons remis notre modèle économique en question, avec à la clé une refonte du modèle, des modalités de monétisation de l'offre du groupement et un changement de gouvernance avce une implication beaucoup plus importante de nos adhérents. Nous avons déjà mené tout un processus démocratique pour présenter au mieux ce projet, et le faire valider par les adhérents en Conseil d'administration, puis en Assemblée Générale
Le Dasess va nous aider à sécuriser la mise en place du nouveau modèle économique et à outiller la gouvernance du groupement, pour faciliter la prise de décision collective sur les sujets financiers !  

 

Nord Actif est donc bien plus qu'un simple partenaire financier ?

Vincent : Nous avons un regard très positif, et même bien au-delà encore ! On a un respect profond pour ce que fait Nord Actif. C'est un acteur très engagé auprès des structures associatives et ESS. C'est donc effectivement bien plus qu'un partenaire financier : certes, les ressources financières portées par France Active sont essentielles,  mais l'argent ne fait pas tout. C'est d'autant plus vrai dans le secteur de l'économie sociale et solidaire.

Le fait d'avoir systématiquement un ou plusieurs interlocuteurs qui sont en capacité de prendre le temps, d'écouter, de réagir ou de donner des conseils ; ça n'a pas de prix. On est vraiment sur un outil local, de proximité et très humain . Je dirais que Nord Actif est plus qu'un partenaire, il est quasiment notre Alter-Ego !